C'est décidé.... je me lance dans l'apiculture !

Première question : Où poser mes ruches ?

 

Une règlementation est en vigueur.Veuillez vous diriger vers le syndicat du secteur ou demander celle-ci dans votre commune. En général, il est possible d'installer des ruches sur un terrain personnel, à plus de 2 mètres du voisin,  en prévoyant un écran clos de 2 m de haut voire 2 m au-dessus de la planche de vol (donc 2.50 m environ). Renseignez-vous bien avant l’installation.

J'ai également des ruches chez moi mais uniquement des ruchettes d'élevage. Celles-ci seront récupérées par les futurs propriétaires des colonies que je cède. Pas de ruche de production à mon domicile, tout simplement parce que je veux éviter les problèmes de voisinage avec des ruches très fortes en plein village. En cas de mauvaise manipulation ou retrait du miel, elles peuvent devenir incontrôlables et je ne joue avec le feu (Ben oui, en tant que pompier, je préfère l'éviter :D)

 

Il est assez facile de trouver un terrain pour poser ses ruches. En demandant un agriculteur ou le propriétaire d'un terrain en pleine campagne, c'est souvent un grand "OUI" pour la pose de ruches en contre-partie d'un pot de miel.

 

L'orientation de l'ouverture de la ruche devra être vers l’Est ou le Sud et si possible Sud/Est.

A éviter l'ouverture vers l’ouest (vent et pluie) et le nord (vent froid et manque de soleil) !

Le soleil devrait lécher la planche de vol dès le matin mais la ruche sera si possible à l'ombre (arbre ou autre) au moment le plus chaud de la journée (en été).

 

Il faudra également un terrain riche en ressources. L'aire de butinage a un rayon de 1.500 Km.Au delà , les abeilles devront fournir un trop gros effort par rapport à l'apport effectif une fois en ruche.

 

Pensez à :

De l'eau courante si possible (rivière, étang, abreuvoir à défaut)

Des plantes mellifères et pollinifères toute l'année. Donc des plantes qui se succèdent en floraison.

Une variété importante d'essence et de type de plantes. Évitez la monoculture à moins de transhumer vos ruches pour suivre les floraisons. Pas vraiment compatible avec un rucher familial de 2 ou 3 ruches.

Nous parlerons ici de rucher sédentaire donc des ruches qui restent sur place toute l'année.

Ne posez pas forcément vos ruches à 10 mètres d'un autre apiculteur ou rencontrez-le pour en discuter.

 

Très important : si avec 2 ruches, vous récoltez 30 Kg de miel ou plus... Si demain vous vous dites : je vais ajouter deux ruches pour doubler la quantité de miel, ben ... pas forcément ! Vous aurez peu être toujours 30 voire 40 Kg de miel mais avec le double de travail (4 ruches à visiter et à suivre). Tout dépendra de votre environnement et de son écosystème.

Donc prudence !

On peut doubler le nombre de ruches,bien sûr, sur de grosses miellées ponctuelles (colza, acacia,  tilleul, sapin, ect ...) mais le reste de l'année, comment se nourriront vos abeilles  ? Il y a un ratio entre les ressources de l’environnement et le nombre de ruches sur un même rucher.

 

Donc à vos vélos et parcourez la nature pour identifier les point positifs et négatifs (forte pression agricole, industrie polluante, présence de vent toute l'année, etc ..) du ou des secteurs que vous convoitez et regardez les possibilités.

 

De préférence un terrain à l'abri des regards avec une haie naturelle côté nord, pas trop exposé aux vents et avec la possibilité de profiter du soleil dès le matin.

 

FASTOCHE non ? Embarassed

 

 

C'est bon, j'ai trouvé l'emplacement, mais je n'ai pas de ruches ! :scratch:

 



    

Le rucher des plaisirs

Joël GROSS - Alsace - Bas-Rhin - 67170 Geudertheim - 06 13 99 02 96

contact@lerucherdesplaisirs.fr

N° apiculteur : 67 00 6603

SIRET : 422 041 988 000 37