Cueillir un essaim (à moins d'un mètre du sol)

Comment cueillir un essaim dans un petit arbuste.   C'est idéal pour démarrer !


Une personne me téléphone via SOS essaim d'abeilles, pour un essaim dans un arbuste à 1 mètre du sol.

Cool, pour le premier de l'année, c'est une bonne prise de main pour cette nouvelle année apicole.

 

Avril 2016 - Appel vers 12h30 (sur place vers 13h, tout était déjà prêt pour le coup de feu 2016)


Les anciens diront, pourquoi se protéger avec une vareuse  devant un essaim naturel ?

Un essaim, par définition, ne piquera normalement jamais.

C'est le normalement que je n'aime pas trop !!!  Il vaut mieux  prévenir que guérir ...

L'abeille est et restera un animal sauvage que nous ne pouvons domestiquer.

Si l'apiculteur s'approche sans tenue, le néophyte qui verra ça de loin, pensera que c'est toujours comme ça avec les abeilles ! L'apiculteur reconnaît les alertes avant l'attaque, vous non !

Pour moi, un apiculteur doit être un bon pédagogue.

C'est facile de visiter des ruches que l'on connaît sans protections quand toutes les conditions sont réunies !

Mais il faudra aussi pouvoir expliquer le pourquoi , c'est très important, ça évitera de véhiculer de fausses idées qui peuvent être dangereuses pour l'observateur et surtout pour les enfants.


Ci dessous : Vidéo enregistrée 15 minutes avant l'appel téléphonique par le propriétaire du terrain.

Dès mon arrivée, une petite reconnaissance s'impose. Ok belle grappe à même pas 1 mètre du sol.

Mise en place du matériel et d'un drap sur le sol sous la grappe.

Mise en place de la ruchette sous la grappe.

Mise en place avant de secouer la branche

Un coup sec, et tout ce petit monde (ou presque ...) va tomber dans la ruchette.

Un petit partie de la grappe d'abeilles est tombée à côté de la ruchette

Mise en place des cadres pour permettre aux abeilles de se fixer dans cette ruchette

Les abeilles battent le rappel, le reine est bien tombée dedans !             C'est déjà un bon début.

Je secoue les quelques abeilles qui étaient sur le drap pour gagner un peu de temps.

Une petite grappe s'est reformée à l'endroit d'origine de la grappe. Juste au dessus de la ruchette.

C'est dû à l'odeur des phéromones persistantes de la reine. Les abeilles pensent que la reine est toujours là !

Après avoir secoué les abeilles dans la ruchette il faut soit couper la branche si le propriétaire n'y voit pas d' inconvénient, soit enfumer fortement l'endroit pour masquer l'odeur de la reine.

Pour finir, un petit coup de brosse  sur les côtés de la ruchette pour faire rentrer les dernières abeilles.

Une fois le couvercle en place, il faudra la laisser sur place un moment pour laisser rentrer les dernières abeilles volantes par l'entrée basse de la ruche (planche de vol).

La grappe se reformera et permettra de fermer la ruchette.

Il ne restera plus qu'à déplacer cette colonie souvent en voiture jusqu'à son nouvel emplacement.

Objectif atteint en environ 30 minutes (sur place)

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    stecaro67 (jeudi, 01 juin 2017 19:38)

    Bonjour, le site est SUPER!!!!!!

    

Le rucher des plaisirs

Joël GROSS - Alsace - Bas-Rhin - 67170 Geudertheim - 06 13 99 02 96

contact@lerucherdesplaisirs.fr

N° apiculteur : 67 00 6603

SIRET : 422 041 988 000 37