Pourquoi pas MOI apiculteur ?

Quelques conseils pour entrer dans le monde de l'apiculture et avoir ses propres ruches.

 

Tout d’abord posons-nous la bonne question : Pourquoi vouloir des abeilles ?

 

Si c'est uniquement parce que c'est la mode, le naturel, le Bio, la permaculture, etc ...

Mon conseil : parrainez une ruche chez un apiculteur digne de ce nom qui s'occupera très bien de vos abeilles et vous bénéficierez d'une partie de la récolte. Vous pourrez accompagner occasionnellement l'apiculteur et réaliser avec lui les visites de ruches.

Le prix d'une ruche avec sa colonie sera identique au prix du parrainage avec la certitude de ne pas perdre votre ruche par manque de maîtrise du sujet. Les abeilles restent des animaux qu'il s'agit de faire évoluer  dans de bonnes conditions. A défaut, la sanction est très rapide et vous risquez de voir la colonie décliner pour mourir à petit feu sans que vous ne compreniez ce qui se passe.

Si vous ne souhaitez "qu'une" ruche, le parrainage sera LA solution.

Que du plaisir et pas d'obligation.

 

Si vous voulez passer du temps avec vos abeilles et comprendre comment elles "fonctionnent", il va falloir "investir".

  • Investissement personnel :

Lecture, lecture et relecture, aller voir un apiculteur qui sera prêt à vous parrainer et vous suivre tout au long de votre apprentissage ou suivre une formation dans un syndicat de la région (souvent sur une année et les samedis). Pour les personnes qui travaillent le samedi, c'est déjà perdu ! Il faut avant tout "comprendre l'abeille" avant de se lancer dans l'aventure.

  • Investissement financier :

Le lancement dans l'apiculture a un coût qui ne doit pas décourager mais il faut en être conscient.

Une petite liste juste pour le fun :

  1. Une ruche complète (Plancher, corps de ruche, grille à reine, hausses, couvre-cadres, nourrisseur, toit et cadres + cire)
  2. Une colonie (Une reine et les abeilles)
  3. Vêtement de protection (Vareuse ou combinaison, gants, chaussure haute)
  4. Accessoires : Enfumoir + combustible, lève-cadre, porte de ruche, pince à reine, etc selon but ou apiculture souhaitée.
  5. Extracteur (centrifugeuse pour extraire le miel)
  6. Assurance (plus prudent ...)
  7. Cotisation à un syndicat et au GDSA (Groupement de défense sanitaire apicole du département) - Préconisé
  8. Achat de traitement contre le varroa (acarien de l'abeille) - En conventionnel ou BIO - Primordial actuellement.
  9. Frais lié à la demande d’immatriculation apicole et / ou de SIRET (payant dans certain département)
  10. Éventuellement : Impôt selon activité, mais bon... normalement pas la première année !
  11. Revue, livres, etc ...

Pour ordre d'idée et à la louche  au minimum : 600 à 1000 € pour commencer dans de bonnes conditions.

Une ruche avec abeilles 200 € Pour débuter il en faudra 2 (voire 3, on en reparlera plus tard pourquoi) : 400 €

Un extracteur : 400 € (à mois d'avoir un ami apiculteur qui vous permettra d'extraire chez lui, ou location à la journée)

Vêtement : 50 €

Accessoires : 50 €

Divers consommables lors de la saison : 100 €

 

Et ce n'est que le début, une fois dans l'aventure souvent on souhaite se faire plaisir avec du bon matériel, une ruchette pour récupérer un essaim, une ruche en plus, etc ... selon d'objectif de chacun ...

 

Mais c'est tellement plaisant et une fois installé et sans grande ambition ,cet investissement de départ sera suffisant.

 



    

Le rucher des plaisirs

Joël GROSS - Alsace - Bas-Rhin - 67170 Geudertheim - 06 13 99 02 96

contact@lerucherdesplaisirs.fr

N° apiculteur : 67 00 6603

SIRET : 422 041 988 000 37